Sélection de MAI

Pour le mois de mai, j’ai choisi des livres complètement différents puisque je vous propose un roman policier, un roman, un livre en VO et un manga.

Christian JACQ Les Trois Crimes de Noël

Je vous propose de plonger au cœur d’une enquête en huis clos se déroulant le soir de Noël.

Les Trois crimes de Noël, tome 3 de la série de l’inspecteur Higgins, écrit par Christian Jacq, nous emmène passer une soirée dans le manoir de Lost Manor détenu par Lord Rupert, mort 10 ans auparavant.

C’est donc dans cet endroit à l’allure angoissante que nous découvrons les personnages tous différents les uns des autres et pourtant tous réunis dans ce manoir. Parmi eux, Aldebert Tilbury, le majordome, le Baron Hyeronimus Breakstone, la Comtesse Arabella Von Rigelstrand, Mr Adonis Forsyte, le docteur Patrick Fitzgerald et sa femme Theresa, Maître Katheryn Root, l’inspecteur Higgins et le superintendant Scott Marlow.

Au fur et à mesure que le superintendant tente, tant bien que mal, de résoudre le mystère qui l’a amené ici, des évènements improbables se produisent.

L’enquête vous empêchera de poser le livre : un incessant suspense à chaque chapitre, une intrigue prenante qui vous questionne à chaque péripétie.

Je suis une grande fan des livres policiers, d’enquêtes. Même si Agatha Christie reste d’après moi l’indétrônable auteure de ce genre, Christian Jacq m’a fait passer un très bon moment. Le suspense créé tout au long du livre nous raccroche sans cesse à l’histoire, nous permettant ainsi de toujours faire partie de l’enquête. C’est exactement ça que j’aime !

Stephen KING Needful Things / Bazaar

« La voix du démon est douce à l’oreille. »

Comme la plupart des autres livres de Stephen King, Bazaar ( Needful Things en anglais ) nous plonge dans une ambiance qui pourrait paraître agréable mais qui pourtant est tout le contraire.

Bienvenue dans la ville de Castle Rock. Un endroit paisible et qui ressemble à toutes les autres villes du coin. Un nouveau magasin vient tout juste d’y ouvrir ses portes et son propriétaire semble avoir tout ce dont les habitants ont besoin. Une seule chose étrange, les prix ne sont pas indiqués.

Dans ce livre, on apprend à connaître chaque personnage, ce qu’ils font, ceux et ce qu’ils aiment et qu’ils détestent. C’est d’ailleurs à travers eux que le livre est construit. Chaque chapitre est raconté à travers l’esprit d’un des personnages de l’histoire ce qui nous plonge encore plus au cœur de l’intrigue.

En effet, ce nouveau magasin et son propriétaire attirant de manière assez surprenante les habitants. Pourtant à venir s’aventurer dans l’antre du diable on pourrait s’y bruler.

J’ai beaucoup aimé ce livre et ce n’est pas parce que je suis fan de l’auteur dont le talent est internationalement reconnu ! Les romans sont toujours très bien écrits et l’ambiance créée est bien fidèle à celle que King retranscrit dans ses livres, pesante, sombre et intriguante. Je me suis accrochée à un des personnages en particulier et chaque chapitre me tenait en haleine et me donnait envie d’en savoir plus ! Tous les personnages valent le coup d’en connaître davantage sur eux.

Si Castle Rock vous dit quelque chose, c’est peut-être que vous avez lu Dead Zone !

Lætitia COLOMBANI La tresse

Ce roman donne envie de vivre et donne de l’espoir. Il nous fait découvrir 3 personnages qui ne souhaitent que s’épanouir et surmonter les obstacles de la vie.

« Elle se dit qu’elle est là, oui, bien là aujourd’hui. Elle est là pour longtemps encore. A cette pensée, elle sourit. »

Humanité

Sagesse

Courage

Trois femmes, trois origines différentes, qui pourtant vont être liées. Elles sont fortes et courageuses et croient obstinément en l’accomplissement de leur destin. Smita à Badlapur en Inde, Giulia en Sicile en Italie et Sarah à Vancouver au Canada, traversent des péripéties mais n’abandonnent sous aucun prétexte.

On ne souhaiterait pas vivre ce qu’elles vivent et pourtant ce roman nous raconte bien une part de vérité. C’est justement ce petit rappel à la réalité qui rend l’histoire encore plus touchante ! On aimerait pouvoir les aider, les rassurer. Seulement elles se débrouillent très bien toutes seules.

J’ai beaucoup aimé ce livre qui est une morale pour les femmes d’après moi. Il montre à quel point il faut se battre, en général, pour pouvoir atteindre ses objectifs mais aussi survivre dans des sociétés qui n’acceptent que « les plus forts ».

Si je devais conseiller ce livre, ce serait sans hésitation ! Le livre se lit rapidement et l’histoire est une grande bouffée d’air frais !

Akihito TSUKUSHI Made In Abyss T.1

Un manga enrichissant !

Made in abyss est un manga très surprenant, très détaillé qui nous emmène dans la ville d’Orse, là où une énorme « faille » se trouve. Celle-ci comporte 7 niveaux et fait l’objet d’une malédiction qui devient mortelle plus on s’approche des tréfonds de l’abysse. Les caverniers partent en excursion dans cette abysse pour l’explorer et y trouver des reliques.

C’est aussi à cet endroit que vit Rico, une jeune orpheline passionnée par l’abysse et un poil hyperactive. Elle ne cesse de désobéir aux ordres de son chef en descendant dans le 1er niveau de l’abysse pour trouver des reliques. C’est ainsi qu’elle va découvrir un jeune garçon mi-homme mi-robot qu’elle décide d’appeler Légu.

Au fur et à mesure du manga, on en apprend plus sur la mère de Rico, restée dans les tréfonds de l’abysse. Rico décide alors de partir à sa recherche avec Légu.

Si on a envie de suivre Rico et d’en apprendre plus sur l’abysse, c’est parce que notre curiosité est piquée au vif tout au long de l’histoire. En effet, beaucoup d’informations nous sont données dans ce premier tome. L’histoire reste cependant bien structurée. Une bonne concentration est nécessaire pour comprendre chaque détail qui nous ai donné.

Made in Abyss nous emporte dans un monde simple et complexe à la fois où chaque élément a son importance. Les graphismes m’ont tout de suite plu ! C’est grâce à ça que je me suis intéressée à ce manga ! Je n’en suis pas déçue, bien au contraire, il m’a permis de m’évader. Cela m’a donné envie de suivre cette petite héroïne le long de son périple.

Juliet ASHTON The Sunday Lunch Club

Ce livre est un livre en VO (anglais) qui vous met face à une famille au grand cœur. Il ouvre l’esprit et permet de passer un agréable moment à chaque fois qu’on ouvre les pages du roman.

Au cœur du récit

The sunday lunch club raconte l’histoire de la famille des Piper. Celle-ci est composée d’Anna, de sa sœur Maeve, de ses frères Neil et Josh et de leur grand-mère Dinkie. Maeve a un enfant, Storm et Neil est marié à Santi et tous les deux sont les parents de la petite Paloma qu’ils viennent d’adopter. Anna, quant à elle, est divorcée de Sam.

Le récit s’organise autour des repas partagés avec les Piper et parfois des amis qui les rejoignent.

L’histoire est principalement orientée selon les yeux de Anna. Comment réagira-t-elle face à la nouvelle petite amie de Sam ? Que va-t-il se passer lorsqu’elle sera face à ce qu’elle a pu faire dans le passé ? Est-elle prête à accueillir un nouvel enfant dans sa famille ?

Beaucoup de questions pourraient encore se poser. Pour pouvoir connaître les réponses, il faut accepter de rencontrer la famille Piper et accepter de découvrir certains de leurs états d’âmes.

Un livre plein de surprises !

Je n’ai pas pour habitude de lire ce genre de livre ; pourtant j’ai été surprise par la facilité de lecture et le partage de tout ce qui se passe dans la vie de cette famille.

Comme je l’ai dit précédemment, le livre est organisé autour des repas. On peut d’ailleurs apprécier la lecture de chaque menu à chacun des chapitres. Il est aussi très facile de s’attacher aux personnages que cela soit Anna, Neil, Josh, Maeve, … Tous ont des caractères différents et doivent surpasser un obstacle quel qu’il soit. Cela rend l’histoire surprenante.

Le personnage de Théa apparaît au premier chapitre mais n’est pas tout de suite présenté, on se demande aussi qui est la personne qui envoie des lettres à Anna. Tout cela crée une intrigue qui donne envie d’en savoir plus sur cette famille et sur les personnages.

C’est donc un livre que je conseillerai à toute personne qui aime lire des livres qui nous plongent au cœur des personnages tous plus attachants les uns que les autres.

Je dois tout de même reconnaître que j’ai trouvé certaines intrigues très rapidement. Cela n’enlève en rien le plaisir que j’ai eu à lire ce livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :