Sélection de JUILLET

Pour le mois de juillet, je vous propose 3 livres et un manga. On ne sait pas toujours ce à quoi s’attendre en lisant un livre. Pour ma part, ce mois-ci, un livre m’a un peu déçue.

Harlan COBEN Ne t’enfuis plus / Run Away

Un fil conducteur remarquable

L’histoire prend place au cœur d’une famille dont l’un des membres semble ne plus en faire partie. Simon et Ingrid sont les parents de Paige, Sam et Anya. Lorsque leur fille Paige tombe dans la drogue, elle n’est plus acceptée dans la maison et disparaît alors. Son père ne cesse de la chercher et ce n’est qu’au bout de longues recherches qu’il l’aperçoit à Central Park, mendiant de l’argent en faisant de la musique.

Il fera tout pour la récupérer et devra faire face à des secrets qu’il n’aurait jamais imaginés.

L’histoire est enivrante ! On est littéralement plongé dans l’histoire aux côtés des personnages et principalement de Simon. La fin est très surprenante !

Le suspens est insoutenable

Comme de nombreux thrillers, beaucoup d’informations sont données, ce qui pique notre curiosité à vif. Le personnage creuse et découvre des choses dont ni lui ni le lecteur ne pourraient affirmer la véracité. On ne sait jamais ce qui s’est réellement passé ou ce qui se passe. En effet, des personnages inconnus de l’enquête font surface et deux investigations s’entremêlent. Cela rend complètement flou le contexte de chaque nouvel élément.

C’est en traversant les péripéties que tout finit par prendre forme et nous révèle le fin mot de l’histoire !

Un bon thriller, comme on les aime

L’ambiance est trouble, angoissante, excitante. Les romans de Coben sont toujours assez complexes mais toujours aussi surprenants !

On se régale ! L’histoire est tout sauf ennuyante. On comprend le père, désespéré, qui fait tout pour récupérer sa fille. On crie à l’injustice, on s’étonne, etc. Beaucoup d’émotions m’ont traversée durant la lecture de ce roman.

Si vous aimez les thrillers, c’est avec un grand intérêt que je vous recommande celui-ci ainsi que bon nombre des Coben !

Mitsu IZUMI Magus of the Library

Incroyable ! Fascinant ! Captivant !

Il y a tant d’autres mots que j’aimerai utiliser pour décrire ce seinen !

En bref, l’histoire c’est quoi ?

Shio Fumis, jeune garçon à l’apparence différente de celle des autres garçons de son âge, adore lire et s’imaginer vivre de nombreuses aventures.

Son rêve est de pouvoir aller dans la « capitale des livres », Ajshak, là où se trouve la bibliothèque centrale.

Lorsque Shio rencontre soudainement Sedonna, une Kahuna (personne qui veille sur les livres de la bibliothèque centrale), il décide de prendre en main son destin et de partir en quête de la capitale des livres. Lui aussi veut les protéger !

On apprend à mieux connaître Shio dans ce premier tome. Ce qui est plus surprenant, c’est le monde dans lequel le manga se déroule. On fait un bond dans le passé. Les débuts de l’écriture sont relatés dans un univers assez décalé qui est pourtant assez développé.

Ce manga est rempli de savoir, ce qui fait honneur aux livres et à la lecture !

Je n’avais jamais lu de manga sur cette thématique ( bien que je ne lise pas beaucoup de mangas) et je suis comblée. Quel plaisir de lire et découvrir. On est bercé par l’histoire du jeune Shio, rejeté par la société mais pourtant assoiffé de savoir.

C’est un combat que livre le garçon pour prouver à tous ce dont il est capable et que rien ne l’empêchera de tomber !

C’est donc une quête vers le savoir, une quête vers l’apprentissage !

Je ne pourrai que recommander ce manga à tous les fans de lecture !

Colson WHITEHEAD Underground Railroad

En Géorgie, Cora, jeune fille noire qui travaille pour la ferme Randall, tente de s’échapper.

Chaque page , chaque phrase, chaque mot est une claque.

J’ai pleuré, j’ai eu mal au cœur. S’il ne s’agit que d’un roman, c’est bien une part de l’histoire qui nous est raconté.

Je n’avais rien lu de tel, les mots pour décrire l’atrocité de l’esclavage sont très bien choisis. On aimerait que tout cela n’est jamais eu lieu. On se demande comment cela a pu être possible. La violence qui est décrite dans ce roman fait mal mais n’est rien comparé à ce qui se passait il y a des années.

Cora, cette jeune fille courageuse, sur certains points chanceuse et sur bien d’autres victime de la société dans laquelle elle est naît.

C’est un crève cœur de voir tout ce qui se déroule, de comprendre, et de se dire que ceci a véritablement existé.

Si le titre du roman porte bien son nom, c’est car ce sont ces fameuses lignes clandestines qui ont permis à certains de pouvoir s’échapper et de croire qu’il pouvait avoir le droit à la liberté.

J’aimerai pouvoir décrire ce que j’ai ressenti en lisant ce livre mais il est difficile de mettre des mots sur de telles choses. Colson Whitehead a, lui, très bien réussi et c’est pour cela que c’est un très bon livre rempli d’émotions et d’histoires.

C’est un récit lourd et pesant mais qui vaut la peine d’être lu.

Ce n’est toujours pas terminé de nos jours. Il est important de « voir » d’une manière romancé l’horreur de ce qu’il se passe(ait).

PRESTON & CHILD The Pharaoh Key

Ce livre est un VO anglais.

L’histoire commence à New York avec Gideon Crew. Celui-ci apprend qu’il ne lui reste que 2 mois à vivre.

Garza, un des collègues de Guideon, et lui-même découvrent que la traduction du disque Phaistos a enfin été faite. Ils décident alors de partir à l’aventure pour découvrir ce qui se cache derrière ce mystérieux disque.

On part donc à leurs côtés dans ce tumultueux voyage au cours duquel ils feront la rencontre de personnes au style de vie complètement différent du leur et où leur vie pourrait bien être mise en péril.

Il s’agit du dernier livre de la série incluant les deux personnages Gideon Crew et Manuel Garza. Je ne connaissais pas les auteurs ni leur univers. J’ai été déçue de l’histoire.

Premièrement, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire qui n’était pas aussi intrigante que je l’espérais. Certains chapitres sont presque inutiles car n’apportent rien à l’histoire.

Deuxièmement, les personnages ont l’air de tout sauf réels. L’un est mourant pourtant rien à part le début de l’histoire ne le prouve. Il ne semble pas plus fatigué que les autres. Certes ce n’est pas parce qu’on est mourant que l’on doit forcément être affaibli mais je trouve dommage que cela ne soit pas le cas ici car cela aurait rendu le personnage encore plus attachant. Garza, quant à lui, change au fur et à mesure du livre mais il y a parfois quelques incompréhensions ou un manque de logique selon les décisions qu’il prend ou ses paroles. Imogen, quant à elle, n’est là uniquement que pour sauver les personnages principaux de cette quête. A chaque situation, elle aide Gideon et Garza à s’en sortir (presque) sains et saufs.

Troisièmement, au delà des personnages, la quête initiale est absente. Gideon et Garza décide de partir en quête de découvrir le « trésor », s’il y en a un, du disque Phaistos. Cependant, toutes les péripéties ne nous apprennent que peu de choses à ce sujet. Certes, tout le chemin effectué est basé sur la recherche de ce disque mais la découverte du disque est présente pendant peu de pages. J’ai été déçue car je m’attendais à plus de récit sur le disque et ce qu’il cachait réellement. Je pensais que l’intrigue serait faite sur cela plutôt que sur les chemins empruntés et les rencontres que les personnages ont faites.

Tout cette critique est bien sûr la mienne et peut-être que certains auront beaucoup plus aimé le livre que moi.

Sans pour autant dire que le livre ne vaut pas la peine d’être lu, j’ai tout de même un peu apprécié de le lire mais ai été globalement déçue comme vous avez pu le lire pour les raisons que j’ai énumérées.

Aussi, peut-être que je n’aurai pas dû commencer par le dernier livre de cette série.

A vous de vous faire votre propre avis !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :