Italie : 4 destinations incontournables de la Campanie

Et si vous partiez en Campanie pour des vacances enrichissantes et pittoresques ? C’est l’occasion de découvrir la culture italienne, les spécialités locales mais aussi les sites touristiques emblématiques de la région. Au programme des visites : Pompéi, le Vésuve, Capri et Reggia di Caserta.

Pompéi : un détour dans les ruines de la ville

Après environ 45 minutes à bord du circumvesuviana, le train s’arrête à la gare de Pompei Scavi, la station du site archéologique de Pompéi. Une fois le portique passé, l’immersion est totale car on est directement plongé au coeur de la visite. Les ruines, laissées par le désastre qui a eu lieu en l’an 79, envahissent le paysage. Le décor nous laisse facilement imaginer à quoi ressemblait la ville auparavant. Cela nous ramène d’emblée à cette période historique et inoubliable. On peut d’ailleurs observer des bâtiments en ruine, des restes de mosaïques, des piliers et des objets d’époque comme des jarres, des outils… Avec l’amphithéâtre, le forum, le palais de Justice, le cimetière mais aussi les nombreuses maisons, la visite est très enrichissante. Après plusieurs heures de marche, on est ébloui par la beauté des ruines de la ville, mais la réalité nous frappe dès lors que l’on passe devant certaines vitrines où l’on peut distinguer plusieurs corps pétrifiés après l’explosion du volcan. Silence. L’excursion reprend son cours, avec d’autant plus d’émotions. On repart grandi de cette visite.

Informations pratiques : Pour les plus téméraires, la visite peut se faire en 5 heures mais il est tout à fait possible de visiter Pompéi en 3 heures. Si vous optez pour cette dernière option, vous passerez sûrement à côté de certains lieux ou de nombreuses informations, mais la découverte du site n’en est pas moins surprenante. Je vous recommande de prendre votre temps et surtout d’emmener de l’eau et quelques encas à grignoter. N’hésitez pas non plus à prendre un audioguide qui vous accompagnera tout au long de votre visite et vous expliquera l’histoire de cette ville pleine de secrets. Enfin, je vous conseille d’arriver à l’heure d’ouverture pour limiter l’afflux de personnes.

L’ascension du Vésuve

Le Vésuve est visible de loin et notamment de Naples. Pour s’y rendre, vous pouvez prendre le train et le bus qui vous laissent découvrir le volcan au fur et à mesure que vous vous en approchez. Une fois descendue du bus, la vue sur Naples et ses environs est la première chose que l’on remarque ainsi que la forte présence de brouillard. L’ascension du Vésuve peut alors commencer. La montée est assez sportive mais faisable. D’un côté, la roche du volcan aux tons terreux nous emporte hors de l’Italie et le brouillard alentour donne l’impression que le volcan peut à tout moment entrer en éruption. De l’autre côté, la vue sur la campagne napolitaine se fait par intermittence car la présence de ce fog est bien ennuyeuse, mais la fierté d’avoir grimpé le Vésuve remplace toute amertume. 

Informations pratiques : La visite du Vésuve peut se faire directement après la visite de Pompéi mais pensez à acheter vos billets avant d’aller visiter le site archéologique pour être sûr d’avoir une place. Il existe une formule « all inclusive » comprenant le trajet pour aller au Vésuve, la montée du volcan et le retour à Naples. Le point d’information se trouve à droite, en sortant de la gare de Pompei Scavi. Armez-vous de chaussures de marche et surtout d’affaires chaudes pour éviter de tomber malade le lendemain.

Balade sous le soleil de Capri

Direction Capri, pour une journée ensoleillée, riche en aventures. Dès lors que vous arrivez au port de Capri, dirigez-vous vers l’office du tourisme pour vous procurer les cartes et informations nécessaires aux visites prévues. Pour aller en direction de la ville de Capri, il y a plusieurs options mais je vous conseille d’y aller en funiculaire, pour une immersion plus authentique. Les billets s’achètent sur la droite de l’office du tourisme. Au même endroit, vous pouvez aussi acheter des billets de bus pour vous rendre à Marina Piccola ou à Anacapri par exemple. Une fois arrivé à Capri, sortez l’appareil photo car la vue est à couper le souffle. Les maisons blanchies à la chaux rendent le lieu mythique et parfait pour des clichés de grande qualité. Vous pouvez désormais déambuler dans les rues bondées de Capri et profiter des citronniers qui surplombent les ruelles. Après un délicieux (et coûteux) repas, la visite du monastère de Capri semble inévitable, d’autant qu’il n’attire pas tant de monde et permet donc une visite au calme et surtout à l’ombre. Si vous souhaitez tenter les plages de Capri, rendez-vous à Marina Piccola où bon nombre de touristes se rejoignent. L’eau est transparente et le cadre est idyllique ! Dommage qu’il y ait autant de monde. Terminez votre visite en vous baladant dans les ruelles de Capri où peu de personnes s’immiscent. Prenez sur la gauche sur la place principale et montez les ruelles pour tenter de contourner la ville et d’arriver jusqu’à l’arche naturelle. Le paysage est juste sublime.

Informations pratiques : Pour se rendre à Capri, il faut prendre un ferry. Il existe plusieurs compagnies dont la NAV qui offre des billets à 55€ aller et retour. 

Retour à Versailles à la Reggia di Caserta

Ce palais royal situé non loin de Naples et accessible en train fait le bonheur et la fierté de nombreux italiens. La construction du palais a été ordonnée par Charles Bourbon. Ce dernier souhaitait surpasser la splendeur du château de Versailles d’où quelques similitudes avec ce dernier. La Reggia di Caserta  abrite de somptueux jardins, fontaines et statues. Pour apprécier le palais dans son entièreté, mieux vaut venir quand il fait beau. Prévoyez du temps car la visite est assez longue surtout si vous comptez profiter du palais et des jardins situés à l’opposé de ce dernier. Le palais offre à ses visiteurs la découverte des appartements royaux à travers des pièces et meubles d’époque dans une ambiance solennelle et royale. Avec peu de monde dans son enceinte le palais est davantage appréciable, optez donc pour des horaires différés comme le début ou la fin de journée. La balade se poursuit dans le parc royal, imaginé par Luigi Vanvitelli. Entre bosquets de chênes, parterres et fontaines, le parc semble construit de manière symétrique. Arpentez celui-ci aux côtés des locaux qui font leur footing et dirigez-vous vers le jardin anglais. Ce dernier a été imaginé par John Andrew Graefer et tente de reproduire la nature dans tous ses états avec des plantes variées. C’est l’endroit idéal pour s’arrêter quelques instants et admirer le paysage environnant. Vous y trouverez quelques points d’eau, des bambous ou encore des plantes exotiques.

Informations pratiques : Pour vous rendre à Reggia di Caserta depuis Naples, prenez le train à la gare centrale. Le ticket d’entrée est à 15€.

Un avis sur « Italie : 4 destinations incontournables de la Campanie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :